Newsletter

ChargementChargement


DOB (débat d'orientation budgétaire) 2019

IMG_5786Nous avons débattu sur le DOB 2019 et, nouveauté cette année, le voter donc le valider. Ce n’est plus une prise d’acte.

Dans le rapport proposé, sont détaillés les points suivants :

- Le contexte économique international, national et les contours de la Loi de Finances

- Les orientations de l’équipe municipale majoritaire

A- Le fonctionnement : ses dépenses et ses recettes

B- L’investissement, un PPI et ses recettes

C- L’endettement.

Dans votre rapport vous décrivez le contexte économique national, mais vous omettez de citer le fait majeur de cette fin d’année : les manifestations organisées sur les ronds-points, leurs revendications et les conséquences pour notre pays. La crise des Gilets jaunes impactera le climat, la croissance, la nouvelle gouvernance issue du débat national instauré par le Président.

Nous devons écouter ces revendications : le pouvoir d’achat, le matraquage fiscal, la transparence, la gouvernance.

En Fonctionnement : redonnons du pouvoir d’achat

La collectivité peut et doit faire un geste à son niveau pour répondre à cette criante demande.

Nous proposons de revoir les tarifs municipaux que nous avons votés en novembre 2018. Pour 2019, nous proposons de baisser significativement le tarif des cantines, des centres de loisirs, des voyages … Nous proposons une baisse que l’on peut situer entre 10 et 20 %, ou à minima revenir aux tarifs de 2017. Nous évaluons cette baisse par rapport au CA 2017 à 50 000 €.

Nous proposons également de baisser les tarifs des salles municipales pour les bondouflois, quitte à augmenter ceux des tarifs extérieurs.

Ces baisses seront compensées par des économies : nous vous les proposerons au regard du BP (Budget Primitif) 2019 que vous nous présenterez.

Investissements

PPI (Programme Pluriannuel d’Investissement) Enfin ! On pourrait s’interroger sur les dépenses importantes de 2019 en forte augmentation par rapport à celles du mandat, mais le hasard du calendrier fait bien les choses.

En revanche un PPI devrait être équilibré ! Alors pourquoi 5 800 000 € de dépenses en 2019, 8 000 000 € en 2020, 10 000 000 € en 2021 et seulement 3 000 000 € en 2022 (à cause d’une fusion de commune peut-être ?). Et côté recettes vous appréhendez 2 100 000 € de recettes et une subvention d’Etat de 500 000 €.

Mettons plus de Transparence

La transparence budgétaire exige que ce budget soit partagé par tous les bondouflois. Cela devient impérieux si l’on veut que nos concitoyens soient dans l’acceptation du prélèvement fiscal et de l’impôt.

Nous vous demandons d’organiser une grande réunion publique pour expliquer votre budget afin qu’il soit débattu et partagé par le plus grand nombre.

Nous demandons que le conseil municipal qui votera le budget soit décentralisé à la salle des fêtes et que la communication soit faite en conséquence.

Pour le groupe Bondoufle-Durablement

Arnaud BARROUX

 

Une vie entre deux océans de M. L. Stedman

une-vie-entre-deux-oceansUne vie entre deux océans de M. L. Stedman

Une belle histoire d’amour autour de la déchirure de vivre l’absence d’un enfant à travers l’infertilité ou la perte de celui-ci.

Résumé

Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l’île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu’au jour où un canot vient s’échouer sur le rivage. À son bord, le cadavre d’un homme, ainsi qu’un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d’être parents, Isabel demande à Tom d’ignorer les règles, de ne pas signaler « l’incident ». Une décision aux conséquences dévastatrices

Critique

Un livre sorti de nulle part. Une vie entre deux océans, c’est son titre. Signé M.L. Stedman. Des millions d’exemplaires vendus partout dans le monde et une adaptation au cinéma, avec Michael Fassbender, quand même. Le film sort aujourd’hui, c’était donc l’occasion de vous reparler du livre. Nicolas Carreau Europe1

Sans effet de manches et sans jamais faire appel aux ficelles ressassées ou larmoyantes du pathos, M.L. Stedman, Australienne dont c’est le premier roman, signe un mélodrame dépaysant, où on ne rencontre ni bons ni méchants, mais où de nobles héros sont empêtrés dans ce vieux match de la raison et des sentiments. On s’y promène pas très loin des ” Hauts de Hurlevent “, les paysages sont durs et les âmes pures. Tom Sherbourne a perdu l’usage du monde. Dans les tranchées de la guerre de 14-18, il a laissé des camarades en morceaux, l’ambition d’une vie heureuse, ainsi que les mots pour le dire. De retour en Australie, ce taiseux n’aspire qu’à une tranquillité sans histoire. Comme lui, ils sont 400 000 Australiens à avoir combattu dans la Grande Guerre. 60 000 n’en sont pas revenus. ” Une vie entre deux océans ” est une variation infiniment romanesque sur des mères orphelines de leurs enfants. Dans la petite ville de Partageuse, on ne compte pas celles qui ont perdu un fils. ‘AVIS DU ELLE : Publié le 12 décembre 2013

Best-seller en 2013 et 2014, Une vie entre deux océans de M.L Stedman est désormais adapté pour le grand écran par Derek Cianfrance. Avec Michael Fassbender et Alicia Vikander dans les rôles principaux…

Paysages à travers L’Essonne sous la neige ❄️

Neige en Essonne 2019 01 22

Bonne Année 2019

2018-12-31 07.46.182019, année de propositions ?

Et si on osait prendre des risques, de croire en l’impossible, de défier le destin ?

Je forme le vœu que l’année nouvelle soit favorable à toutes tes tentatives qui nous permettent de gagner tous les défis et de nous transcender pour faire émerger ce que nous pouvons créer de meilleur.

Les mois qui viennent seront décisifs pour l’avenir de notre ville de BONDOUFLE. Nous continuerons d’aller à votre rencontre, de recueillir vos aspirations pour améliorer notre vie quotidienne, connaitre vos priorités pour créer ensemble le Bondoufle de demain et construire un projet partagé collectivement.

Un voeu pour notre agglomération : mieux peser sur la collectivité pour faire reconnaitre notre ville plus agréable, améliorer le service du quotidien des bondouflois et la proximité auprès de nos concitoyens.

Une pensée pour chacune et chacun d’entre vous, afin que vous puissiez trouver au sein de votre famille le bonheur et la sérénité pour affronter les aléas de la vie.

Bonne et heureuse année 2019 pour vous et ceux que vous aimez.

Arnaud BARROUX

 

#bondoufle-durablement spécial démocratie locale

L’analyse de notre questionnaire a permis à de nombreux Bondouflois de nous donner leur avis sur la vie démocratique de notre commune. Nous avons mis en place une commission « Démocratie Locale » qui nous a fait des propositions pour plus de transparence et d’équité dans la gestion de notre commune.

 

IMG_5326

IMG_5327

#bondoufle résultat legislatives partielles 2018

IMG_5311IMG_5294

#bondoufle : rencontres sur le terrain

d9a0a415-78e7-4e75-a984-54b2c50d198b

 

1aaa9174-d30f-4d3b-af8f-95f01eb0ba2f

BOHEMIAN RHAPSODY

Rapsody BohemiansBohemian Rhapsody nous  fait redécouvrir QUEEN et Freddie Mercury,  génie  extravagant avec une voix extraordinaire de nos années 80.

Souvenirs souvenirs !

SYNOPSIS ET DÉTAILS

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

CRITIQUES PRESSE

Closer Porté par le génial Rami Malek, bluffant de ressemblance avec Freddie Mercury, ce biopic s’attache à nous faire découvrir les tourments du leader de Queen.

Ouest France : Emouvant, fou et musical.

Le Journal du Dimanche : On regrette l’absence d’une mise en scène plus rock pour porter l’histoire hors norme d’un homme qui vivait sa vie comme un opéra.

Le Monde : (…) si Queen compte pour vous, s’il vous importe que Mercury, qui est mort en 1991, n’ait appris sa maladie que des mois après Wembley, que sa manière d’être ouvertement gay sans jamais le dire vous semble digne d’une dramaturgie complexe, alors Bohemian Rhapsody vous paraîtra sans doute insuffisant, voire insultant pour la mémoire de l’homme qui incarnait Queen.

Le Figaro : Que l’on apprécie la musique de Queen ou non, les interminables deux heures quinze de film sont embarrassantes au possible.

Le Parisien : (…) jamais le film, qui tient parfois du téléfilm un peu plat, ne parvient à nous faire décoller comme un tube de Queen. La faute à la musique, justement : on s’attendait à avoir envie de se lever dans la salle. Las, toutes les chansons sont coupées au tiers, brimant le fan plus qu’autre chose.

Le Point : Rien, ou presque, n’est à sauver dans le biopic sur Queen, enfin en salle, qui a connu une gestation très compliquée pendant 7 ans.

Boudoufle Durablement : tract octobre 2018

IMG_4841

IMG_4842

Législatives partielles : Le Chouat de Macron

Législatives partielles : Le Chouat de Macron #circo9101

Francis Chouat (ex PS) vient de déclarer sa candidature aux législatives partielles pour remplacer le fauteuil laissé vacant par Manuel Valls.

Le candidat Chouat soutenu par Macron et LREM prétend défendre notre territoire et l’avenir de nos villes mais, élu député, rejoindra le groupe En Marche.(LREM)

Avec Chouat, on veut nous faire croire que le nouveau monde est en marche.

Le candidat, prétend défendre le territoire, se trompe d’élection, car un député siège pour voter des lois, contrôler le gouvernement et le budget du pays. Son territoire, c’est la France.

Les Evryens doivent savoir qu’il ne pourra pas cumuler le siège de député et de maire d’Evry. Il devra choisir et laisser son fauteuil de maire et de président d’agglomération.

Alors, comment va-t-il dire aux électeurs de nos villes qu’il défend le territoire dans le Grand Paris alors que Macron veut son démantèlement ?

Comment expliquer aux citoyens qu’il défend nos collectivités alors que Macron ne cesse de les asphyxier financièrement ?

Que penseront les électeurs quand il défendra à Paris le nouveau contrat de travail, la retraite par points, la mutation des services publics ?

Comment pourra-t-il expliquer qu’il défend nos administrés alors qu’ils subissent la baisse du pouvoir d’achat, l’augmentation du gazole, des produits alimentaires ou les cigarettes… ?

Comment soutenir nos retraités alors que Macron ne cesse d’augmenter la CSG de nos ainés ?

Comment aider nos jeunes alors que le chômage ne régresse pas et que l’économie stagne ?

Comment défendre les quartiers d’Evry, de Courcouronnes, de Corbeil-Essonnes alors que MACRON a supprimé le plan banlieue ?

Comment accompagner nos étudiants alors que MACRON baisse de 5 € de leur APL ?

Défendra-t-il nos publics fragiles alors que MACRON ne s’occupe que des premiers de cordée.

Comment peut-il d’un côté, défendre nos administrés surtout les plus fragiles et soutenir le Président « des riches » ?

Cette position n’est pas tenable, défendre nos territoires et incarner le nouveau monde n’est pas crédible.

 L’exercice sera pour le candidat celui du grand écart, de la contradiction et des renoncements.