Newsletter

ChargementChargement


Tribune de l'Enjeu

Dans un contexte national et international difficile, nous avons au dernier Conseil Municipal délibéré sur le débat d’orientations budgétaires 2012. La crise financière et la crise économique ont contraint le Gouvernement à anticiper une croissance de 0,50% impactant les orientations budgétaires à la baisse dont le corollaire est le gel des dotations d’Etat, sources principales des ressources des collectivités territoriales.

Le Conseil Général et le Conseil Régional, quant à eux, ont institué de nouvelles règles de subventionnement qui auront un impact financier pour notre commune.

De plus, l’amende SRU appliquée par les services de l’Etat s’élève à 151 129 € en 2012 (90 000 € en 2011). Face à ce constat, il n’est plus besoin d’expliquer l’urgente nécessité de construire des logements sur Bondoufle. Que penser d’un candidat à la présidentielle qui propose dans son programme de doubler voire de multiplier par 4 ou 5 l’amende qui ferait perdre quelque 750 000 € au budget communal, ce qui représente 4 points d’impôts locaux ? Cette promesse démagogique devra bien être mesurée par les Bondoufloises et les Bondouflois au moment où ils choisiront leur Président, car au final la facture sera payée par nos impôts.

Fort de ce constat, la baisse des recettes est comprise entre 350 000 et 400 000 €.

L’équipe municipale a fait le choix de maintenir le niveau des services publics tout en maîtrisant les dépenses par le redéploiement du personnel communal et des recherches d’économies tout en contenant l’endettement.

L’investissement sera maintenu au niveau des années précédentes en fonction de notre capacité d’endettement : préservation du patrimoine, programme de reverdissement de la ville, construction d’un tennis couvert, travaux de voiries.

A l’Agglomération Evry-Centre-Essonne, après la réussite de transfert de la compétence déchets qui tend à améliorer le service tout en maîtrisant les coûts de collecte et de traitement, les élus ont souhaité reprendre en interne la distribution de l’eau sur le territoire visant les mêmes objectifs : diminuer la facture de l’eau tout en apportant aux usagers un haut niveau de service. D’autres projets sont dans les cartons afin de mutualiser les services rendus à nos concitoyens visant les mêmes objectifs. Les délégués communautaires resteront, malgré tout, vigilants sur la qualité du service rendu !

Se profile le 3ème trimestre en ligne droite avec la fin de l’année scolaire, les fêtes de fin d’année des services municipaux et des associations et les festivités diverses. Bonnes manifestations à tous.

Commentaires clos.