Newsletter

ChargementChargement


Accords PS-EELV : la grande braderie

Le PS semble prêt à sacrifier les intérêts de la France sur l’autel de marchandages électoraux et leurs accords PS –Verts ainsi que le programme du candidat socialiste bradent les atouts de la France. En voici quelques exemples :

– Augmentation de la dette de 255 mds€  par l’embauche de 60 000 fonctionnaires et la mise en place de nouveaux emplois aidés.
– Refus de la règle d’or de budgétaire qui consiste à voter une loi de finance en équilibre et qui s’appliquerait à l’Etat, mais aussi aux collectivités territoriales, mais aussi réduire des déficits pour retrouver une indépendance vis à vis des marchés financiers.
– Démantèlement de  la filière nucléaire et l’indépendance énergétique de la France par la fermeture de 24 réacteurs nucléaires, la destructions massives d’emplois et la disparition de sa filière d’innovation.
– Renoncement par la France du siège permanent de l’ONU- gouvernance mondiale de la diplomatie et des droits de l’Homme. (il semblerait qu’après quelques jours de flottement, le canddidat revienne sur cet engagement !!!)
– Instauration du droit de vote des étrangers non européens aux élections locales – ce chiffon rouge que brandit le PS à chaque élection dont le seul but est de faire monter les votes extrémistes.

La violence de la crise que nous subissons et dont les effets se feront encore sentir en 2012 doit nous conduire à préserver notre qualité de vie et financer autrement que par des déficits notre modèle social. Le programme socialiste n’y répond pas. A nous de donner le rendez-vous du courage : notre engagement doit garantir  la voix, la force et l’indépendance de la France et préparer l’avenir de nos enfants !

Commentaires clos.