Newsletter

ChargementChargement


Tribune de l'Enjeu

Septembre : mois de la rentrée ! Rentrée des classes pour petits et grands, mais aussi un moment fort  pour la reprise des activités sportives, culturelles et associatives.
Comme chaque année, cette rentrée sera marquée par la fête des associations le 11 septembre prochain. Temps fort pour découvrir, s’initier, s’intéresser ou participer aux activités de votre choix ou regarder les différentes démonstrations des adhérents.

Le 25 septembre se dérouleront les élections sénatoriales, qui ont lieu  au suffrage indirect. Pour la Ville de Bondoufle, l’ensemble du Conseil Municipal est désigné grand électeur pour élire les cinq sénateurs de l’Essonne.

Au cours du trimestre, des dossiers importants seront présentés en Conseil Municipal ou en Conseil Communautaire.

Par exemple, le Conseil Municipal devra également se prononcer  sur la nouvelle carte de l’intercommunalité, née de la réforme des collectivités territoriales qu’a présentée le Préfet début juillet. Cette carte préfigure l’avenir de nos agglomérations,  leurs compétences, le regroupement des villes et des syndicats spécifiques, voire le regroupement d’agglomérations. Ces évolutions impacteront notre vie quotidienne.

A l’Agglomération Evry Centre Essonne, le dossier sur le chauffage urbain devra être validé. Afin de s’incrire dans le développement durable et d’introduire des énergies renouvelables dans le mode de chauffage de notre agglomération, la chaufferie centrale sera alimentée par la production la chaleur issue du CITD de Vert-le-Grand dans un premier temps puis renforcée par celle d’un pyrogazéifieur (déchets issus des entreprises). Restera la possibilité d’étudier et de valider ce mode de chauffage pour les projets des Portes de Bondoufle ou pour les entreprises du secteur. Et surtout, quelle belle idée de remplacer l’énergie fossile par l’énergie renouvelable issue de nos déchets.

Enfin concernant le futur quartier des Portes de Bondoufle, les prochaines réunions sont prévues en septembre. Soyons nombreux à participer aux ateliers pour définir ensemble le contenu de la ZAC qui est programmée pour un aménagement progressif dans la durée,  pour  les 20 à 25 ans qui viennent et dessiner le Bondoufle de demain. Au-delà de toute polémique, nous pouvons déplorer que peu de monde ait participé aux premiers ateliers (entre 18 et 24 participants) bien qu’il soit reconnu (même par le président du comité de vigilance) que nous devons construire sur Bondoufle. Dernière information, au sujet de notre obligation de construire des logements sociaux, Monsieur le Préfet a évoqué l’idée de doubler l’amende pour non respect de la loi SRU. Pour les élus de Bondoufle, adopter un PLH (plan local de l’habitat) oui, mais que la ville ne soit pas le dindon de la farce !

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne rentrée !

Commentaires clos.