Newsletter

ChargementChargement


Birmane de Christophe Ono-dit-Biot

Birmane de Christophe Ono-dit-Biot

#birmane  @arnaudbarroux

Au moment où je termine les dernières pages de ce livre,j’apprneds que la prix Nobel de la paix et ancienne dirigeante de la Birmanie, Aung San Suu Kyi, assignée à résidence depuis le coup d’État du 1er février, a été condamnée lundi par un tribunal birman à quatre ans de prison pour violations et incitations à violer les lois en matière de catastrophes naturelles

La relève, la femme-tigre, Wei wei ……

Pitsch

BirmanePour fuir sa vie désœuvrée dans un Occident morose, César est parti. C’est en Birmanie qu’il a voulu se perdre. Mais, au-delà de ses désirs d’exotisme, au-delà de ses fantasmes d’étranger, au-delà même de ses rêves de danger, la réalité qu’il découvre, est, simplement, inimaginable.

Décidé à changer le cours de sa vie, un jeune homme s’envole pour le pays de tous ses fantasmes avec un projet fou. Décrocher l’interview du plus grand trafiquant d’opium de tous les temps. Un scoop sans prix. Double problème : César est un amateur, et la Birmanie une dictature. A Rangoon, où la paranoïa le dispute à la moiteur tropicale, il rencontre une jeune femme au charme trouble. Médecin humanitaire passionnée et déterminée, elle se montre parfois mélancolique, lointaine… Fasciné, il en tombe amoureux. En lui venant en aide, elle va le faire plonger au cœur d’un pays où tous ses repères volent en éclats. Jusqu’à le mettre sur le chemin d’une figure mythique de la rébellion politique réfugiée dans la jungle : la Femme-Tigre. De la jeunesse dorée de Rangoon aux ethnies du Triangle d’Or, des villages lacustres du lac Inle à la vallée des Rubis, voici l’itinéraire aventureux d’un héros de notre temps. En quête d’amour et d’absolu dans le pays le plus fermé, le plus enivrant, le plus sensuel de toute l’Asie.

La presse

Le Monde Le prix Interallié attribué à Christophe Ono-dit-Bio. Depuis son premier roman, il y a sept ans – il avait 25 ans –, “Désagrégé(e)”, Christophe Ono-dit-Biot s’est affirmé comme un conteur à l’humour parfois très noir, comme un critique souvent virulent de la société contemporaine.

 

L’Obs CULTURE Christophe Ono-dit-Biot, ….Car si Birmane est un roman initiatique, récit d’un voyageur amoureux d’une terre aux reflets chatoyants, qui nous entraîne au cœur d’une Birmanie magnifiée, il est aussi un texte engagé, au souffle lyrique, ni pamphlet politique, ni règlement de comptes, mais une critique acide d’un régime autocratique qui contrôle, soumet, enferme, tue, joue avec les peurs. Pour son quatrième roman, évitant tous les pièges du roman politique phraseur, Christophe Ono-dit-Biot jongle avec les codes littéraires, brouillant les pistes, renouant avec la tradition du livre d’aventure, du récit de voyage, de la grande épopée où chaque chapitre est porté par un souffle lyrique.

Commentaires clos.