Newsletter

ChargementChargement


Chers administrés, si vous saviez par Pierre Emmanuel BEGNY

Chers administrés, si vous saviez par Pierre Emmanuel BEGNY

Les coulisses d’un jeune maire d’une petite commune après son élection. Un sacerdoce riche d’expériences qui incite à la réflexion sur cette question cruciale : Quelle est la source de leurs motivations ?

Comme dire,

Qu’est-ce qui nous motive tant ?

L’intérêt général, le bien de nos concitoyens, la construction collective, les délices du pouvoir ou un orgueil démesuré ?

Certainement un savant dosage de cette amère recette !

RÉSUMÉ

Chers-administres-si-vous-saviez« Tiens, regardez-moi cet imbécile ! Il ferait mieux de nous aider à éponger au lieu de se pavaner dans la rue. » Le 12 juin 2018, j’ai reçu cette phrase comme un électrochoc : je ne voulais plus être maire, je ne me représenterais pas. Depuis 5 heures du matin, avec mes équipes, nous étions sur le pied de guerre pour limiter les dégâts causés par la crue du ruisseau qui traverse Saâcy-sur-Marne, le village dont je suis le maire. Malgré nos efforts, une vague de boue avait finalement envahi la commune. C’était grave, mais le pire avait été évité. J’étais le maire de ce village, et si les caves étaient inondées, c’était entièrement ma faute… Tout mon engagement au service de ma commune venait de voler en éclats. Je ne voulais plus de cette lutte quotidienne, pris en étau entre les exigences toujours plus grandes des administrés et le désengagement notoire de l’État. Je n’en pouvais plus d’essayer de faire mieux avec moins, d’endosser toujours plus de responsabilités avec moins de reconnaissance. Je n’avais plus le courage de continuer. Dans cet ouvrage, j’ai voulu restituer la vie quotidienne du jeune maire d’une commune de 1 800 âmes, mon expérience du terrain, mes indignations comme mes joies, ma solitude face à l’État absent ou incompréhensible, ma souffrance devant l’égoïsme des administrés et la violence de la fonction, mes satisfactions aussi, quand je réussis à améliorer la vie du village, ma lutte pour faire revenir des commerçants, pour réhabiliter les rues, renforcer la sécurité… Les maires sont les premiers témoins de l’évolution de notre société et, pour beaucoup, il s’agit même du plus beau mandat de notre République. Je souhaite que mon témoignage, mes suggestions fassent qu’ils soient mieux entendus et, bien sûr, davantage soutenus par leur village, par leur ville, par l’État.

Pierre-Emmanuel Bégny

La presse en parle

France bleue Le maire de Saacy-sur-Marne, en Seine-et-Marne, Pierre-Emmanuel Bégny, a décidé de ne pas de représenter. Dans un livre, “Chers administrés si vous saviez…”, il témoigne des difficultés des maires ruraux. En Ile-de-France, ils sont 188 à avoir raccroché l’écharpe tricolore, depuis 2014

 

Actu.fr Seine-et-Marne. Le maire de Saâcy-sur-Marne explique pourquoi « il jette l’éponge » Depuis cet été, le maire de Saâcy-sur-Marne, Pierre-Emmanuel Bégny fait le tour des émissions télé et radio pour parler de son expérience en tant que maire rural.

 

Ouest-France TÉMOIGNAGE. Élu à 29 ans, le jeune maire jette l’éponge, Pierre-Emmanuel Bégny, maire d’un village de 1 800 habitants en Seine-et-Marne, ne sera pas candidat à sa réélection. Après un unique mandat. Il explique pourquoi dans un livre paru vendredi 3 janvier.

France Inter “Quand l’État réforme, les maires trinquent” : Pierre-Emmanuel Bégny, l’édile qui jette l’éponge.

La Croix « Chers administrés, si vous saviez… » Le livre choc d’un maire qui jette l’éponge. Élu en 2014 dans un village de Seine-et-Marne, Pierre-Emmanuel Bégny, l’un des plus jeunes maires de France, jette l’éponge et explique dans un livre choc les raisons de son découragement.

Laisser une Réponse

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>