Newsletter

ChargementChargement


COMMUNIQUE DE PRESSE

Budget Primitif 2018 : les raisons de notre abstention.

 

Le budget Primitif précède le véritable exercice budgétaire et engage non seulement les finances de la ville mais dessine aussi les perspectives et impulsions données pour notre commune. C’est l’occasion de prendre des mesures structurantes pour le devenir de Bondoufle.

La présentation faite en commission des finances n’a pas apporté les réponses à nos questions et les orientations budgétaires ne prenaient pas en compte les demandes et les attentes légitimes que les bondouflois nous ont relayés.

         – Assurer la sécurité des personnes et des biens : création d’une police municipale, mise en place de système de vidéosurveillance

- Lutter contre la désertification médicale : création d’un pôle santé.

         – Préserver notre cadre de vie : création de circulation douce.

La ville se retrouve de nouveau avec une manne excédentaire qui s’élève cette année à 1 800 000 € sans que nous puissions certifier que cette somme ne soit efficacement utilisée et reste uniquement un chiffre sur une ligne budgétaire !

Nous regrettons que les préoccupations des Bondouflois ne soient pas les priorités du budget 2018. Les choix qui ont été arrêtés ne sont pas ceux que nous aurions retenu pour le bien vivre de Bondoufle.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de nous abstenir lors du vote du budget Primitif et assumons pleinement cette décision.

 

Arnaud BARROUX, Claudette BERNARDET, Jean-Paul ROUXEL, Pascale TESTIER

Membres de Bondoufle-Durablement

Commentaires clos.