Newsletter

ChargementChargement


Le groupe des écologistes explose…

Le groupe des écologistes explose…

Le groupe des écologistes à l’Assemblée Nationale s’est sabordé cette semaine. Les députés écologistes, divisés entre les pros et les anti-gouvernement, ont dissous leur groupe et éclatés après les démissions fracassantes des leurs membres.

Que sont-ils devenus ? Six députés réformistes, c’est-à-dire progouvernemental, ont rejoint le groupe PS avec pour récompense une vice-présidente du groupe. Les députés socialistes, fidèles de la première heure apprécieront.

Les autres, emmenés par Cécile Duflot, qui ne cache pas ses ambitions présidentielles, atterriront ils dans le groupe du Front de Gauche afin de bénéficier des avantages financiers, administratifs et humains liés à l’appartenance d’un groupe ou conserveront ils, à un an de l’échéance, leur indépendance en rejoignant les non-inscrits.

Cette petite cuisine politico-gaucho-écologiste est très éloignée des attentes de Français et ne grandit pas le politique au sens noble du terme.

Après quatre ans d’existence, les écologistes censés sauver notre planète n’ont pas réussi à sauvegarder leur groupe.

Marqué politiquement à gauche, pas assez écologiste et trop clanique, la sélection naturelle donne toute sa mesure à la théorie darwinienne, que toute espèce non viable tend à disparaitre.

Commentaires clos.