Newsletter

ChargementChargement


Un 49-3 dévastateur…

Un 49-3 dévastateur…

Les conséquences d’une loi travail détricotée de son projet initial conduit une gauche, que François Hollande voulait rassemblée, à un désastre programmé. Le pouvoir a échappé à une motion de censure déposée par une droite volontaire, mais surtout celle d’une humiliante motion issue de son propre camp.

Désastre parce le gouvernement, à un an de la Présidentielle, ne pourra plus présenter de projets réformateurs dont le pays a besoin, sclérosant notre économie et paralysant notre société.

Désastre sociétal dans un climat social délétère laissant bourgeonner les grèves programmées à répétition dans des secteurs socio-professionnels protégés ou privilégiés.

Désastre politique, parce que le parti socialiste n’a pas encore une fois fait sa mutation entre la sociale démocratie libertaire dont les ténors seraient représentés par Manuel Valls ou la nouvelle coqueluche Emmanuel Macron et une gauche authentique idéologique, soutenue par les frondeurs qu’Arnaud Mondebourg voudrait fédérer, mais aussi Martine Aubry qui attend l’après 2017.

Malheureusement, notre pays fera du surplace pendant un an prenant du retard sur nos voisins européens dont les économies se sont redressées grâce à des décisions courageuses prises par leur gouvernement.

En somme, vivement 2017.

 

Commentaires clos.