Newsletter

ChargementChargement


La tribune de l'Enjeu

Depuis le début de l’été, à grand renfort de médias, on nous annonce une rentrée difficile d’ordre économique, politique ou scolaire. Une manière de préparer les esprits à l’atonie de la croissance, à l’augmentation des déficits qui justifieraient augmentations d’impôts et baisse de dotations aux communes.

Les finances de Bondoufle n’échappent pas à cette obligation de rigueur budgétaire mais l’arrivée en 2016 de nouveaux résidents participera à l’augmentation de notre capacité financière et compensera les pertes enregistrées.

La rentrée des classes s’est bien déroulée pour les élèves mais nous aurons à déplorer deux fermetures de classes.

Entrent aussi en application en septembre les nouveaux rythmes scolaires. Vous avez tous reçu les détails de sa mise en œuvre dans une gazette spéciale. Un premier bilan sera dressé à la fin du trimestre.

Le Préfet de Région vient de dévoiler son projet de schéma des fusions des agglomérations qui sera présenté aux élus de la CRCI (commission régionale de coopération intercommunale).

Pour notre secteur, le Préfet prévoit une mégapole fusionnant les communautés d’agglomération du val d’orge de l’Arpajon­nais, d’Evry, de Corbeil, de SAN Sénart en Essonne, SAN Sénart ville nouvelle, et de la ville de Grigny. Un territoire de plus de 530 000 habitants…

Bien que certains s’enthousiasment déjà de gouverner ce territoire immense, à raison certainement, enorgueillis par le challenge, l’esquisse du projet du préfet de région marie de force des collectivités qui ne se connaissent pas, des élus qui n’ont jamais travaillé ensemble et surtout des populations qui se côtoient à peine et qui ne participent pas au même bassin de vie.

Quelle cohérence territoriale ? Quelle représentativité de la commune sachant que Bondoufle n’aurait plus ….qu’un ou deux représentants ?

De toutes ces hypothèses de travail, quel que soit le territoire retenu, espérons que les intérêts de notre ville et de nos habitants seront préservés.

L’équipe de l’Enjeu

Commentaires clos.