Newsletter

ChargementChargement


Un beau dimanche

Un beau dimanche est la rencontre entre deux destins marginaux, luttant à leur façon contre leur classe sociale, avec Louise Bourgoin (superbe) et Pierre Rochefort (éclatant).

Synopsis

 Baptiste est un instituteur vacataire dans le sud de la France. À la veille du week-end de la Pentecôte, il se voit dans l’obligation de prendre en charge un de ses élèves, oublié par un père peu scrupuleux. Sa rencontre avec la mère de l’enfant, serveuse sur une plage, va l’amener, par la force des choses, à renouer avec son milieu d’origine, une famille de la grande bourgeoisie toulousaine avec laquelle il avait fermement décidé de couper les ponts

“Un beau dimanche” raconte l’histoire de deux êtres qui, pour fuir leur passé, ont choisi de fuir leurs responsabilités. Lui se ballade d’école en école, elle fait des saisons, par ci par là. Sandra, criblée de dettes à la suite d’une affaire foireuse, est poursuivie par ses créanciers plutôt brutaux. Ému par cette jolie jeune femme, dans laquelle il voit en miroir, Baptiste va, le temps d’un dimanche, régler ses comptes. Il va devoir revenir aux origines de sa vie, à ce qu’il y a en lui de plus douloureux, de plus secret. À la suite d’un burn-out pendant ses études, Baptiste a été interné pendant plusieurs mois sur décision de sa famille pour lui faire entendre raison et retrouver le chemin  tracé de la grande bourgeoisie.

Décidé à renier ce destin, Baptiste refuse un héritage qui lui revient de droit et renie ses origines alors que Sandra reste modestement avec les enfants et le personnel et s’écarte des discussions et des règlements de compte.

Et en guise de conclusion: “Sandra, Ou étais-tu passée ce week-end ? j’ai rencontré un mec bien”

 

Commentaires clos.