Newsletter

ChargementChargement


Tribune de l'Enjeu

Doit-on reporter la réforme des rythmes scolaires ?
D’après les retours que nous avons, la réforme est mal préparée et n’est pas financée !
Alors que l’Etat s’était engagé à verser 50 euros par élève aux communes qui la mettraient en place en 2013, aucun financement c’est certain pour 2014, or le coût moyen de mise en œuvre de cette réforme varie entre 150 et 300 euros par enfant. Cette charge supplémentaire de fonctionnement, financée par la Ville sans recette en contrepartie, pèserait lourdement sur le budget et entraînerait de facto une augmentation des impôts locaux. D’autre part, le recrutement de nouveaux animateurs compétents pour assurer l’encadrement des activités éducatives non scolaires peut également s’avérer complexe. Enfin, il a été constaté une fatigue accrue des enfants soumis aux nouveaux rythmes depuis la rentrée, d’où la question légitime des parents : cette réforme est-elle réellement bénéfique au regard de la santé et de l’équilibre de nos enfants ?

Les Roms sur le territoire de Bondoufle
Le Conseil Général a récemment fait réaliser une aire de stationnement en béton, construit des préfabriqués équipés en eau et électricité pour accueillir des populations Roms. Outre le fait qu’elle n’apparaît pas justifiée au regard du contexte économique et budgétaire difficile que nous connaissons, nous déplorons cette décision à la fois inutile, incohérente et imposée sans concertation.
Inutile, parce que cette aire est située sur l’emprise du futur stade de rugby et devra être rapidement détruite.
Incohérente car elle va à l’encontre des prises de position de notre Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne qui a acté le déplacement de l’aire d’accueil pour les gens du voyage pour ne pas affaiblir le dossier grand stade.
Dans le contexte économique et budgétaire difficile que nous connaissons, cette dépense était-elle justifiée ?
Enfin, cette construction s’est faite sans concertation ni information des élus de la Ville ! Nous regrettons d’autant plus cette méthode et ce passage en force, que siège au sein de l’opposition municipale la suppléante du conseiller général de notre canton, souvent prompte à donner des leçons sur l’écoute et la concertation.

Rendez-vous citoyen
Enfin, les 23 et 30 mars 2014, seront renouvelés les conseils municipaux et communautaires. Suite à la réforme des modes de scrutin, les nouveaux conseillers communautaires seront pour la première fois élus au suffrage universel direct, plutôt que désignés par les conseils municipaux de chacune des communes membres, comme c’était le cas jusqu’à présent. Cette élection s’effectuera à la proportionnelle et une stricte obligation de parité s’imposera dans la constitution des listes. Ce nouveau mode d’élection représente à cet égard un progrès démocratique, en faveur du pluralisme et de la parité.
Pensez à vous inscrire sur les listes électorales avant le 31 décembre !

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année.

Arnaud Barroux
Conseiller Municipal,
Vice-Président de la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne

Commentaires clos.