Newsletter

ChargementChargement


Tribune de l'Enjeu

Outre les difficultés budgétaires résultant des décisions prises par les différentes collectivités territoriales et l’Etat, évoquées dans le dossier consacré budget municipal de votre « Gazette » du mois de février et dont subissons les conséquences, la crise durable et la récession dans laquelle s’enfonce notre pays augurent de nouvelles difficultés pour les finances communales.

A l’heure où la situation impose de faire preuve de solidarité et nous serrer les coudes dans l’intérêt général, clé de voûte de notre système républicain, le Conseil Général a pour sa part choisi de complexifier l’octroi des aides qu’il accordait aux plus démunis. Le Noël des enfants des demandeurs d’emplois et des personnes âgées, les aides pour le paiement des combustibles et d’électricité sont arrêtées et remplacées par un nouveau dispositif s’appuyant sur de nouveaux critères et qui s’apparente davantage à une nouvelle « usine à gaz administrative », faisant fi des besoins urgents des bénéficiaires dont certains se détournent du fait de la lourdeur bureaucratique ou de l’incompréhension du système.
Economiser sur les plus faibles, réduire ou retarder les subventions aux communes et créer dans le même temps des emplois d’avenir pour réduire de façon superficielle le nombre des demandeurs d’emplois, est-ce cela la nouvelle « transparence » d’une politique du changement dont les promesses se démentent chaque jour un peu plus ?

Les projets de la Ville doivent de toute manière se poursuivre.
Du côté des Portes de Bondoufle, le promoteur a obtenu ses permis de construire purgés de tout recours de tiers et entame la phase de commercialisation des futurs logements, priorité étant donnée aux Bondouflois qui souhaitent investir dans ce nouveau quartier. Les premiers contacts pris tendent à démontrer le succès du projet caractérisé par son attractivité.

Enfin je souhaite que le printemps qui peine à arriver, vienne vite ensoleiller les activités et les festivités de la fin de l’année scolaire.

Arnaud BARROUX
Conseiller Municipal
Vice-Président de la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne

Commentaires clos.