Newsletter

ChargementChargement


Top Gun Maverick

TOP GUN: MAVERICK
#topgun #topgun2 #maverick
Top Gun II
« On l’avait vu dans les bandes-annonces et ça s’est confirmé avec le film : les images sont vraiment réalistes et on se régale avec ». À l’issue de la séance de « Top Gun : Maverick », suite du film sorti en 1986, Johan se montre convaincu. Pilote de chasse de 28 ans, enseigne de vaisseau de 2e classe à la Base d’aéronautique navale (BAN) de Landivisiau (29) Le Télégramme.

SYNOPSIS
Après avoir été l’un des meilleurs pilotes de chasse de la Marine américaine pendant plus de trente ans, Pete “Maverick” Mitchell continue à repousser ses limites en tant que pilote d’essai. Il refuse de monter en grade, car cela l’obligerait à renoncer à voler. Il est chargé de former un détachement de jeunes diplômés de l’école Top Gun pour une mission spéciale qu’aucun pilote n’aurait jamais imaginée. Lors de cette mission, Maverick rencontre le lieutenant Bradley “Rooster” Bradshaw, le fils de son défunt ami, le navigateur Nick “Goose” Bradshaw. Face à un avenir incertain, hanté par ses fantômes, Maverick va devoir affronter ses pires cauchemars au cours d’une mission qui exigera les plus grands des sacrifice.
En résumé, je rejoins le commentaire Pascal Leblanc de La Presse « Top Gun : Maverick est un film parfaitement dosé. Il donne des frissons, fait rire, laisse bouche bée et provoque quelques larmes. De plus, il s’agit d’un divertissement plutôt familial, puisqu’on n’y retrouve ni vulgarité ni réelle violence. On pourrait lui reprocher ses ennemis anonymes et sa vénération de la puissance américaine, mais ça ne servirait à rien d’autre qu’à volontairement bouder son plaisir. »
La presse en parle
Le Journal du Dimanche Un divertissement spectaculaire qui s’apprécie sur grand écran.
Le Journal du Geek par Allan Blanvillain Plus qu’une surprise, Top Gun : Maverick est une claque. Une claque de voir qu’on peut encore user des symboles du passé non pas pour en faire des produits marketing, mais pour les glorifier. Une claque de vivre un grand spectacle qui tient ses promesses d’exaltation. Une claque d’assister à l’hommage que fait Tom Cruise de lui-même et d’en redemander.

Ouest France par Gilles Kerdreux Tom Cruise réussit son retour en pilote de chasse de l’armée américaine.

Paris Match par Yannick Vely L’attente a été longue, une génération est passée, mais loin de n’être qu’un film-doudou de plus pour conforter un public nostalgique, «Top Gun : Maverick» est aussi et surtout un formidable film d’action à découvrir sur le plus grand écran possible.
Le Parisien par Renaud Baronian Au final, ce second volet réussit la performance de pouvoir être apprécié aussi bien par ceux qui avaient 15 ans en 1988 que par les ados d’aujourd’hui.
Le Point par Jean-Luc Wachthausen N’empêche, Tom Cruise/Maverick a changé, s’est bonifié avec le temps et donne au film un nouveau parfum d’aventure en mêlant trois éléments qui font tilt : l’action, avec des scènes aériennes (sans effets spéciaux) à couper le souffle, la romance Kleenex et la réflexion sur le sens de la vie, l’amitié, le sacrifice, l’héroïsme.

Pierre LEMAITRE Le Grand Monde

Pierre LEMAITRE Le Grand Monde
#pierrelemaitre #legrandmonde #lire #lirepourleplaisir

Encore un livre de Pierre LEMAITR que j’ai adoré et…dévoré.

Pierre LEMAITRE Le Grand Monde
Résumé :

La famille Pelletier.
Trois histoires d’amour, un lanceur d’alerte, une adolescente égarée, deux processions, Bouddha et Confucius, un journaliste ambitieux, une mort tragique, le chat Joseph, une épouse impossible, un sale trafic, une actrice incognito, une descente aux enfers, cet imbécile de Doueiri, un accent mystérieux, la postière de Lamberghem, grosse promotion sur le linge de maison, le retour du passé, un parfum d’exotisme, une passion soudaine et irrésistible. Et quelques meurtres.
Les romans de Pierre Lemaitre ont été récompensés par de nombreux prix littéraires nationaux et internationaux. Après sa remarquable fresque de l’entre-deux-guerres, il nous propose aujourd’hui une plongée mouvementée et jubilatoire dans les Trente Glorieuses.

La Presse en Parle
Laurence Houot France Télévisions Rédaction Culture”
Le Grand Monde” : Pierre Lemaitre s’attaque aux Trente Glorieuses dans une fresque familiale époustouflante
Avec cette nouvelle saga familiale, qui nous transporte de Beyrouth à Saigon en passant par Paris, on retrouve avec joie l’art du conteur Pierre Lemaitre pour faire vibrer les soubresauts de l’histoire.
Telerama Christine Ferniot
“Le Grand Monde”, nouvelle saga familiale palpitante de Pierre Lemaitre.

De Quoi Lire
Un livre que vous dévorerez tout en regrettant de le finir trop vite. Difficile de s’arracher à ce livre, Le Grand Monde pour en attaquer un autre. Vivement le tome II de la trilogie Les années glorieuses.

La Croix Jean-Claude Raspiengeas,
« Le Grand Monde », de Pierre Lemaitre : le grand art du feuilleton.

LeFigaro 24 mars 2022
Le romancier captive et étourdit habilement le lecteur sans jamais perdre le fil de cette histoire aux cent visages.

Pierre LEMAITRE Le Grand Monde

Max Gallo L’amour au temps des solitudes

Max Gallo L’amour au temps des solitudes
#maxgallo #lamour #solitudes #ecrvain #lire #lirepourleplaisir

Un jour en fouillant j’ ai découvert ce livre de Max Gallo “L’amour au temps des solitudes”:
C’est une histoire angoissante qui raconte la rencontre de deux âmes seules qui se sont confrontées à leurs peurs, leurs remords et leurs solitudes.

Max Gallo L'amour au temps des solitudesUne histoire angoissante à vous rendre neurasthénique !

Résumé :
Lorsque Vincent et Jeanne se rencontrent dans une rue de Paris, tous deux sont habités d’un deuil et d’un remords. Lui, grand reporter, doute d’un métier où il n’est que le témoin passif des drames du monde. Elle, pédiatre, a perdu un fils, qui s’est suicidé. L’amour qui naît entre eux va les pousser à arracher les masques, à mettre à nu les désarrois, les lâchetés, les mensonges de la société brillante et superficielle qui les entoure. Et c’est en Bosnie, dans la nuit de la guerre, qu’ils partiront chercher de nouveaux chemins d’espérance. Romancier, historien et journaliste engagé dans les débats de l’époque, l’auteur de La Fontaine des Innocents et des Rois sans visage en poursuit ici la peinture sociale et morale, avec exigence et générosité.

MAX GALLO écrivain

Romancier, historien, essayiste, Max Gallo est l’auteur d’une oeuvre qui compte plusieurs dizaines de volumes. Il poursuit dans L’Amour au temps des solitudes, comme dans son précédent roman, La Fontaine des Innocents, l’exploration et la peinture des mœurs et sentiments de notre temps.

CINEMA

“Maison de retraite”, de Kev Adams

#maisonderetraite #film #kevadams #comedie #comediecomique  #comique

MAison de retraiteLa nouvelle comédie avec Kev Adams qui met les personnes âgées à l’honneur, malheureusement, une mise en scène simpliste qui ne parvient jamais à nous faire totalement rire.

Kev Adams est entouré de Lou Gala ; Gérard Depardieu; Daniel Prévost. Alfred de Gonzague ; Mylène Demongeot. .

Il raconte l’histoire de Milan, un jeune condamné à effectuer une peine dans un Ehpad. Réticent au départ, le jeune homme va vite se prendre d’affection pour les résidents. “Ce qui est important c’est de penser que les personnes âgées transmettent les choses”, affirme le comédien Daniel Prévost. Au cours du film, Milan va se rendre compte que le directeur séquestre ses pensionnaires pour mieux les voler.

Une comédie profonde

Des personnes âgées vulnérables, à la merci d’un gestionnaire peu scrupuleux, on n’attendait pas Kev Adams, le chouchou des ados, sur ce thème. C’est pourtant lui qui a eu l’idée de cette histoire, qui résonne étrangement avec l’actualité. Un regard tendre sur les personnes âgées qui a déjà conquis le public, lors des avant-premières. C’est une comédie plus profonde qu’elle n’en a l’air, un film à découvrir en famille.

SYNOPSIS

Afin d’éviter la case prison, Milann, 30 ans, est contraint d’effectuer 300 heures de travaux d’intérêts généraux dans une maison de retraite, Les Mimosas. Ses premières semaines sont un véritable enfer ! Mais il se fait rapidement adopter par les retraités, en particulier par une bande de 7 inséparables qui lui apprennent, chacun à leur manière, leur vision de la vie. Au fil des semaines, Milann découvre que l’établissement profite de la vulnérabilité de ses pensionnaires pour les arnaquer. Il décide alors d’organiser une grande évasion, mais il n’est pas au bout de ses peines…

La presse en parle

La Croix Maison de retraite ne redorera pas le blason du secteur, éclaboussé par le scandale d’Orpea. À la suite de dégâts dans un supermarché et d’un comportement jugé agressif envers une personne âgée, Milann, un trentenaire immature et instable, est condamné à soixante jours de travaux d’intérêt général dans un Ehpad. C’est à reculons qu’il se rend à la Maison des mimosas, à Louveciennes, tant cet univers lui semble étranger

Dernières Nouvelles d’Alsace Cette inhumanité fait écho de manière troublante au scandale de la maltraitance dans les Ehpad (…). C’est dire si Kev Adams, entouré d’un sacré casting, tape juste.Le Journal du Dimanche Statique et sans surprise mais avec quelques moments réussis de comédie grâce aux numéros de Depardieu et consorts.

Le Point Dans ce film choral bon enfant, le ton est au rire, mais il est vite confronté à l’actualité et au scandale des maltraitances qui touche actuellement les maisons de retraite (…). Thomas Gilou n’y est pour rien, mais sa farce un brin utopique en hommage à nos aînés qui ont beaucoup à nous transmettre se heurte à un sujet qui ne fait pas sourire (…).

Le Monde Cette comédie vise à faire rire autant qu’à émouvoir. Deux ambitions que le film, abandonné à une écriture et à une mise en scène relâchées et simplistes, ne parvient jamais à atteindre.

Première Kev Adams a beau donner tout ce qu’il peut, le script mal conçu finit toujours par le rattraper.

LECTURE

Catherine NEY « Tu le sais bien, le temps passe »

#ney #catherieney  #livre #lecture #letempsquipasse #tulesaisbienletempsquipasse Catherine NeyAprès l’immense succès remporté par le premier volume, la suite très attendue des Mémoires de Catherine Nay. Elle couvre les années 1995-2017, de l’élection de Jacques Chirac à celle d’Emmanuel Macron. Près de trente ans de vie politique et journalistique, mais aussi personnelle, racontés avec le même sens du trait, de la formule incisive, la même intensité romanesque qui font de Catherine Nay une observatrice et une narratrice hors pair, souvent mordante et toujours savoureuse. Catherine Nay révèle ici les épreuves auxquelles elle a été confrontée dans sa vie affective et familiale : la perte de l’homme de sa vie en juillet 2020, et avant cela la mort de ses parents et de l’un de ses frères. Épisodes intimes évoqués avec pudeur et vérité par une femme qui a toujours préféré parler des autres que d’elle-même. Souvenirs, anecdotes, choses vues abondent dans cette nouvelle chronique où elle dévoile les secrets de la conquête du pouvoir de Jacques Chirac, ses rencontres avec Bernadette et les confidences volontiers acerbes de la première dame. Catherine Nay excelle dans l’art du portrait. Elle décrypte avec une maestria décapante les personnalités complexes d’Alain Juppé et de Philippe Séguin comme celle de Lionel Jospin. Du séisme de 2002 à la montée en puissance de Nicolas Sarkozy jusqu’à son élection triomphale en 2007 et à son échec cinq ans plus tard, c’est une histoire plus hasardeuse de la Ve République que Catherine Nay décrit avec un mélange d’amusement et de perplexité. Elle montre Nicolas Sarkozy, qu’elle connaît bien, à travers ce qui fait sa force et sa faiblesse, dans sa vie publique ou privée, parfois à son détriment. Et consacre à son successeur François Hollande des pages sans concession. Ce livre témoigne aussi de la nostalgie de son auteur envers une certaine époque du journalisme, qui a laissé place à une période médiatique elle aussi plus incertaine. Les bonheurs et vertiges du temps qui passe.

LECTURE

Rien ne t’efface de Michel BUSSI

#bussi #michelbussi #riennesefface   @arnaudbarroux

Un bon livre de vacances, distrayant et plein de suspense. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire.
Avec le thème de la réincarnation, l’amour d’une mère pour un enfant engendré ou pas …. Et les croyances les plus humaines.
Un livre addictif.

Michel BUSSI Rien ne s'effaceRÉSUMÉ

Par amour pour un enfant, que seriez-vous prêt à faire ? Maddi, elle, ira jusqu’au bout…
Une intrigue magistrale, un twist virtuose pour le nouveau suspense 100% Bussi.

Juin 2010 : Esteban, dix ans, disparaît sur la plage de Saint-Jean-de-Luz. Personne n’a rien vu.

Juin 2020 : sa mère, Maddi, a refait sa vie mais la douleur et l’incompréhension sont toujours là. Elle revient en pèlerinage au Pays basque et, sur la même plage, reconnaît Esteban. Ou son jumeau parfait, Tom, un enfant de dix ans. Maddi quitte tout pour découvrir l’identité de ce garçon et s’installe dans son village, à Murol, en Auvergne. Elle, si rationnelle, peut-elle croire à l’impossible ? Esteban serait-il devenu Tom ? L’histoire se répéterait-elle ? Tom est-il en danger ? Maddi est-elle la seule à pouvoir le protéger ?

” Mes lecteurs, je dois les emmener au bord du précipice, les lâcher, les rattraper au dernier moment… ” Michel Bussi
Un suspense magistral au coeur des croyances les plus humaines où, pourtant, tout est vrai.

La presse en parle, les autres aussi…

Le monde se divise en deux catégories : ceux qui lisent Michel Bussi, et les autres. Dans « Rien ne t’efface », l’auteur a créé le personnage de Nectaire qui a ses propres théories sur l’humanité divisée en deux catégories. Aude Bouquine Lagandre

Un bon livre qu’on attrape et qu’on ne lâche pas. Maddysbook

Michel Bussi signe “Rien ne t’efface”, un roman au twist final (presque) magique. RTL

Michel Bussi mêle avec maestria les genres policiers, ésotérique et psychologique. On plonge dans son histoire comme on plonge dans un piège délicieux. Le FIGARO

Michel Bussi fait twister les volcans d’Auvergne dans son nouveau roman « Rien ne t’efface » LA MONTAGNE

L’ÉDITEUR EN PARLE
Par amour pour un enfant, que seriez-vous prêt à faire ? Maddi, elle, ira jusqu’au bout… Une intrigue magistrale, un twist virtuose pour le nouveau suspense 100% Bussi. 2010. Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, une vie comblée avec Esteban, son fils de 10 ans. Ce jour d’été là, elle le laisse quelques minutes seul sur la plage. Quand elle revient, Esteban a disparu. 2020. Maddi a refait sa vie, et revient sur cette plage en pèlerinage.
Au bord de l’eau, un enfant est là. Même maillot de bain, même taille, même corpulence, même coupe de cheveux. Elle s’approche. Le temps se fige. C’est Esteban, ou son jumeau parfait. Maddi n’a plus qu’une obsession, savoir qui est cet enfant. Il s’appelle Tom, il vit à Murol en Auvergne. Elle prend la décision de s’y installer. Plus Maddi espionne Tom, et plus les ressemblances avec Esteban paraissent inexplicables : mêmes passions, mêmes peurs…
même tache de naissance. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité, et sauver son enfant ? Ou ce garçon qui lui ressemble tant. Ce qu’elle ressent profondément, c’est que Tom est en danger. Et qu’elle seule peut le protéger. Sur le thème puissant de la maternité, Michel Bussi, auteur des best-sellers Le temps est assassin ou Au soleil redouté, livre un nouveau suspense addictif, vertigineux, servi par un twist de haut vol, dans lequel se justifie l’impensable par amour pour un enfant.
Avec ses polars d’une ingéniosité impressionnante, Michel Bussi s’est hissé en tête des meilleures ventes des romanciers français. Un suspense magistral au coeur des croyances les plus humaines où, pourtant, tout est vrai.

BONNE ANNÉE 2022.

TOUS NOS VŒUX DE BONNE ANNÉE 2022.

 En ce début d’année, au nom de la liste BONDOUFLE DURABLEMENT ENSEMBLE, je souhaite à chacune et chacun d’entre vous, nos meilleurs vœux de bonheur, de santé et de prospérité tant personnelle que professionnelle.

 AB singatureJ’espère de tout cœur que vos aspirations, même les plus folles ou les plus impossibles, seront exaucées.

 En cette période de crise sanitaire à rebondissements, je vous souhaite également de vivre le meilleur en 2022 !

Aussi, nous sommes des élus de proximité, à vos côtés, à votre écoute, force de propositions.

 Depuis 2 ans, avec mes colistiers de Bondoufle Durablement Ensemble, nous sommes dans une opposition constructive mais gérer avec fermeté et pragmatisme pour défendre notre projet pour BONDOUFLE que vous avez validé en 2020.

 Fidèles à nos convictions et à la vision partagée que nous avons de BONDOUFLE, nous resterons mobilisés pour vous défendre face à l’immobilisme et le manque de dynamisme et d’initiative de la majorité.

 Guillaume d’Orange-Nassau disait « Il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ».

 Cette année sera celle d’une nouvelle espérance, d’un renouveau, d’un sursaut national, afin de redonner à la France ses valeurs et sa grandeur et aux Français, fierté et dignité.

Dans les mois qui viennent, un débat va s’engager et nous y prendrons toute notre part.

En cette période de crise sanitaire à rebondissements, nous devrons compter sur des responsables politiques dynamiques, éclairées et visionnaires pour nous assurer un avenir durable.

 Nous prendrons part également aux débats sur la transition énergétique et la préservation de notre planète pour que des décisions sereines et partagées soient prises pour une écologie raisonnable et raisonnée.

 Je vous renouvelle tous mes vœux les plus chaleureux pour 2022, pour vous, vos proches et tous ceux que vous aimez.

 Très fidèlement.

Arnaud BARROUX

Birmane de Christophe Ono-dit-Biot

Birmane de Christophe Ono-dit-Biot

#birmane  @arnaudbarroux

Au moment où je termine les dernières pages de ce livre,j’apprneds que la prix Nobel de la paix et ancienne dirigeante de la Birmanie, Aung San Suu Kyi, assignée à résidence depuis le coup d’État du 1er février, a été condamnée lundi par un tribunal birman à quatre ans de prison pour violations et incitations à violer les lois en matière de catastrophes naturelles

La relève, la femme-tigre, Wei wei ……

Pitsch

BirmanePour fuir sa vie désœuvrée dans un Occident morose, César est parti. C’est en Birmanie qu’il a voulu se perdre. Mais, au-delà de ses désirs d’exotisme, au-delà de ses fantasmes d’étranger, au-delà même de ses rêves de danger, la réalité qu’il découvre, est, simplement, inimaginable.

Décidé à changer le cours de sa vie, un jeune homme s’envole pour le pays de tous ses fantasmes avec un projet fou. Décrocher l’interview du plus grand trafiquant d’opium de tous les temps. Un scoop sans prix. Double problème : César est un amateur, et la Birmanie une dictature. A Rangoon, où la paranoïa le dispute à la moiteur tropicale, il rencontre une jeune femme au charme trouble. Médecin humanitaire passionnée et déterminée, elle se montre parfois mélancolique, lointaine… Fasciné, il en tombe amoureux. En lui venant en aide, elle va le faire plonger au cœur d’un pays où tous ses repères volent en éclats. Jusqu’à le mettre sur le chemin d’une figure mythique de la rébellion politique réfugiée dans la jungle : la Femme-Tigre. De la jeunesse dorée de Rangoon aux ethnies du Triangle d’Or, des villages lacustres du lac Inle à la vallée des Rubis, voici l’itinéraire aventureux d’un héros de notre temps. En quête d’amour et d’absolu dans le pays le plus fermé, le plus enivrant, le plus sensuel de toute l’Asie.

La presse

Le Monde Le prix Interallié attribué à Christophe Ono-dit-Bio. Depuis son premier roman, il y a sept ans – il avait 25 ans –, “Désagrégé(e)”, Christophe Ono-dit-Biot s’est affirmé comme un conteur à l’humour parfois très noir, comme un critique souvent virulent de la société contemporaine.

 

L’Obs CULTURE Christophe Ono-dit-Biot, ….Car si Birmane est un roman initiatique, récit d’un voyageur amoureux d’une terre aux reflets chatoyants, qui nous entraîne au cœur d’une Birmanie magnifiée, il est aussi un texte engagé, au souffle lyrique, ni pamphlet politique, ni règlement de comptes, mais une critique acide d’un régime autocratique qui contrôle, soumet, enferme, tue, joue avec les peurs. Pour son quatrième roman, évitant tous les pièges du roman politique phraseur, Christophe Ono-dit-Biot jongle avec les codes littéraires, brouillant les pistes, renouant avec la tradition du livre d’aventure, du récit de voyage, de la grande épopée où chaque chapitre est porté par un souffle lyrique.

Fortune de France, tome 3 : Paris, ma bonne ville de Robert MERLE

#Fortune de France, tome 3 : Paris, ma bonne ville de #RobertMERLE

#fortunedefrance  @arnaudbarroux

Fortune de France 3 Robert Merle

Résumé :

En vain Pierre de Siorac s’attarde-t-il au ” nid crénelé ” de ses aïeux ou dans le Montpellier de ses études de médecine : un duel le contraint de gagner la capitale pour y demander la grâce du roi. Voici donc Paris en 1572. La faveur du protestant Coligny auprès de Charles IX, ” l’infâme accouplement ” de la catholique Margot avec Henri de Navarre scandalisent l’opinion. La haine entre les deux camps est à son comble. Pierre de Siorac découvre le monde des ruelles, du petit peuple, des ouvrières et des artisans ; et puis le Louvre, les princes, les grandes coquettes “dévergondées”, les soldats et les maîtres d’armes… Jusqu’au terrible matin de la Saint-Barthélemy qui le verra s’échapper de justesse.

Avis ;

Où Robert Merle évoque le 24 août 1572, la Saint Barthélemy, le jour du massacre des protestants par les catholiques à Paris.
Le tome III de Fortune de France voit Siorac, empêtré dans une affaire de duel, aller à Paris demander audience au roi. Mais la tension est à son comble entre les princes catholiques et les chefs protestants lors du mariage de Margot et de Henri de Navarre.

Robert Merle

né en Algérie où son père est officier, vit en France à partir de 1918.

Ancien élève des classes préparatoires (hypokhâgne et khâgne) du lycée Louis-le-Grand, titulaire d’une licence de philosophie, agrégé d’anglais (reçu 1er au concours), Robert Merle consacre sa thèse de doctorat de lettres à Oscar Wilde et devient professeur au lycée de Bordeaux, Marseille puis à Neuilly-sur-Seine où il fait la connaissance de Jean-Paul Sartre, à l’époque professeur de philosophie.

l meurt le 27 mars 2004 dans son domaine de La Malmaison à Grosouvre (78) où il est enterré.

 En 2008, son fils Pierre Merle a publié une volumineuse biographie : Robert Merle. Une vie de passions (Éditions de l’Aube). L’ouvrage montre que la grande saga de Fortune de France (13 tomes), très documentée et très fidèle à l’histoire de France, est aussi, à travers les deux personnages de Pierre de Siorac et de son fils Pierre-Emmanuel, une autobiographie romancée de Robert Merle, un mélange continuel de sa vie réelle et de sa vie rêvée.

 En 2013, “Dernier été à Primerol”, inédit suivi d’une postface de Pierre Merle, paraît aux Édition de Fallois. Ce texte est le premier écrit littéraire de Robert Merle. Il a été rédigé au cours de sa captivité en Allemagne en 1942-1943.

 

Fortune de France, tome 2 : En nos vertes années de Robert MERLE

Fortune de France, tome 2 : En nos vertes années de Robert MERLE

#fortunedefrance  @arnaudbarroux

 Résumé :

1563-1567 :

Fortune de France 2 Robert MerleQuatre petites années de « paix rechignée » séparent l’Edit d’Amboise, qui met fin en mars 1563 à l’affrontement entre huguenots et catholiques, et la bataille de Saint-Denis, en novembre 1567, qui les voit de nouveau face à face. Quatre petites années où ne manquèrent ni les « tumultes » ni les assassinats, mais cependant assez rassurantes au sein de l’insécurité, pour que le baron de Mespech pût expédier Pierre et Samson faire leurs études de médecine en Montpellier.

Grande aventure pour le plus aventureux des deux frères huguenots que de quitter le « nid crénélé » du père et de galoper sur les grands chemins du royaume, où tant d’embûches le guettent : religieuses, guerrières ou paillardes; de rencontrer en Montpellier les grands docteurs et les apothicaires marranes qui faisaient la renommée de l’Ecole de médecine; d’étudier sous eux « la géographie du corps humain » où subsistaient tant de terres inconnues; de devenir le « martyr » heureux d’une grande dame; de disputer à un truand l’amitié d’une aimable ribaude; de « défouir », en son ardente curiosité, les enterrés d’un cimetière afin de les disséquer; de rencontrer, au hasard des tombes, sorcière accorte, mais périlleuse : de hanter ces gibiers de bûcher qu’étaient alors athées et sodomites; d’être en danger de sa tête : de fuir en hâte Montpellier; de se réfugier à Nismes, d’y être le témoin, lui-même menacé, du massacre de la Michelade; de s’enfuir derechef, d’en découdre dans la Montagnette avec des « caïmans » et de tomber amoureux.

Roman historique, roman de société, ou roman picaresque, En nos vertes années brosse une fresque colorée et vivante de ce seizième siècle où la mort et l’horreur étaient quotidiennement présentes sans que jamais fissent défaut chez le héros de ces aventures la soif de savoir, la « gaieté d’esprit » chère à Rabelais et l’immense vitalité de la Renaissance.

Robert Merle né en Algérie où son père est officier, vit en France à partir de 1918.

Ancien élève des classes préparatoires (hypokhâgne et khâgne) du lycée Louis-le-Grand, titulaire d’une licence de philosophie, agrégé d’anglais (reçu 1er au concours), Robert Merle consacre sa thèse de doctorat de lettres à Oscar Wilde et devient professeur au lycée de Bordeaux, Marseille puis à Neuilly-sur-Seine où il fait la connaissance de Jean-Paul Sartre, à l’époque professeur de philosophie.

l meurt le 27 mars 2004 dans son domaine de La Malmaison à Grosouvre (78) où il est enterré.

En 2008, son fils Pierre Merle a publié une volumineuse biographie : Robert Merle. Une vie de passions (Éditions de l’Aube). L’ouvrage montre que la grande saga de Fortune de France (13 tomes), très documentée et très fidèle à l’histoire de France, est aussi, à travers les deux personnages de Pierre de Siorac et de son fils Pierre-Emmanuel, une autobiographie romancée de Robert Merle, un mélange continuel de sa vie réelle et de sa vie rêvée.

 En 2013, “Dernier été à Primerol”, inédit suivi d’une postface de Pierre Merle, paraît aux Édition de Fallois. Ce texte est le premier écrit littéraire de Robert Merle. Il a été rédigé au cours de sa captivité en Allemagne en 1942-1943.